La préfète visite l’entreprise Jammet

RETROUVEZ TOUTES 
NOS ACTUALITÉS
  • La préfète visite l’entreprise Jammet

    La préfète visite l’entreprise Jammet

    Invitée à visiter l’entreprise Jammet, la préfète Isabelle Dilhac, accompagnée d’Agnès Mottet, responsable de l’unité départementale Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIreccte), s’est rendue mardi sur le site communautaire du Parc d’activités d’Anthyllis. Patrice Jammet et Jean François Bon, directeur général, ont  présenté l’établissement, le plus gros transporteur régional spécialiste du froid, qui dessert les groupements de distributions, son fonctionnement et les plates-formes situés en France, à Fleuré (86), Limoges (87), Orly (94), Cholet (49), Saint-Symphorien d’Ozon (69) et Huttlenheim (67).

    Isabelle Dilhac s’est fait préciser les différents métiers exercés, les projets de l’entreprise. Les difficultés de recrutement sur les postes roulants, les compétences demandées, l’évolution des carrières, l’amélioration des conditions de travail ont permis des échanges constructifs entre Agnès Mottet, Isabelle Dilhac, Sylvie Barret, responsable des ressources humaines, Véronique Jammet chargée de communication, Gilbert Beaujaneau conseiller départemental
    et président de la Communauté de communes des Vallées du Clain et Vivian Perroches, maire de Fleuré. Des solutions ont été évoquées concernant les formations et les possibilités d’embauches.

    Un point crucial a été soulevé : l’ancienne route nationale « 147 ». Celle-ci pourrait desservir directement la zone d’Anthyllis en évitant les ronds-points. La préfète, bien au fait des problèmes de la RN 147 reliant les préfectures de Haute Vienne et Vienne, souhaite mettre en place une commission avec les partenaires élus afin de réfléchir à l’utilisation de l’ancienne route. Une attention qui n’a pas échappé aux élus et à Patrice Jammet.

    > Jammet en chiffres : 40.585.000€ de chiffre d’affaires en 2017, 313.500 tonnes transportées, 18.799.000 km parcourus, 456 salariés, six plates-formes, 8.100 m² de stockage, 86 semi-remorques et 56 porteurs (100 % tracteurs aux normes européennes).

    La Nouvelle République
    18 Juin 2018

    Ouvrir le PDF

    Comments are closed.