A Fleuré, Jammet rime avec toujours

RETROUVEZ TOUTES 
NOS ACTUALITÉS
  • A Fleuré, Jammet rime avec toujours

    A Fleuré, Jammet rime avec toujours

    Six mois après son entrée en service, les Transports Jammet inauguraient à Fleuré une plateforme financée par le Département.

    Le dernier-né s’appelle F04 chez les Jammet. Un beau bébé de 2.000 m2 pesant plus de 3 millions d’euros dans la balance des finances du Département (1). F04, c’est aussi le dernier-né de ces investissements destinés à soutenir l’économie locale. Car, il n’était question que de cela au final, hier midi, lors de l’inauguration de la plateforme logistique multiproduits de ce spécialiste du transport frigorifique implanté à Fleuré depuis 1991 (2). Le fleuron de Fleuré se développe et entend bien continuer à le faire sur sa réserve foncière de 32.000 m2. Mais, il ne le fait pas tout seul. « Vous nous avez permis d’aller plus vite », remerciait le P-DG Patrice Jammet à l’adresse du président du Département. Un P-DG qui continue à anticiper. « On a besoin de voir loin, avec ce bâtiment, on s’en donne les moyens. ».

    Pour que Jammet continue à rimer avec toujours, il ne faudra donc pas seulement la volonté d’un chef d’entreprise. Élargissement de la RN147. Du développement, du recrutement, des routes belles et larges, une inauguration officielle devant la représentante de l’État, c’est le moment propice aux messages et aux plaidoyers. Tout le monde y est allé de son couplet. De Patrice Jammet exhortant « les décideurs » à trouver des solutions à la fois pour l’élargissement de la RN147 et pour pallier les problèmes de recrutement alors qu’il lui manque vingt-six chauffeurs routiers. Des élus locaux aux parlementaires en passant par le président du conseil départemental, Bruno Belin, tous ont appuyé sur le même bouton, celui d’une économie locale… soutenue localement. « Quand on fait du numérique, quand on apporte la fibre optique, quand on met de l’argent dans les collèges, on fait de l’économie », martelait Bruno Belin avant de jeter une pierre dans le jardin de la préfète, celle de cette nouvelle RN147 que tout le monde attend. Isabelle Dilhac à l’oreille fine, et cette musique-là, elle l’entend déjà depuis longtemps. Elle a lancé un autre appel tout aussi musical, une invitation à jouer en harmonie, à accorder les violons des élus des différents départements traversés par la RN147 pour continuer à en faire la route de l’emploi.

    (1) Le bâtiment inauguré samedi a été financé par le Département via la Société d’économie mixte patrimoniale.

    (2) Les Transports Jammet emploient 456 salariés sur six plateformes pour un chiffre d’affaires 2017 de 40,58 millions d’euros.

    La Nouvelle République
    9 septembre 2018

    Ouvrir le PDF

    Comments are closed.